Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 01:27

" Ne limitons pas nos enfants à ce que nous avons appris, car ils sont nés à une autre époque."

proverbe hébreu



Même s'il est naturel de reconnaître à chacun le droit d'élever ses enfants selon ses propres normes et priorités de transmission, force est de constater que l'éducation est un des piliers de la société : de la façon dont nous éduquons nos enfants, nous créons le monde de demain... Toutefois, comment créer ainsi le monde de demain ... avec les valeurs d'hier ?...

En effet, particulièrement à notre époque, le monde bouge à une vitesse hallucinante, et ce que nous appelons "conflit des générations" n'est que le reflet de ces modifications de la société que nous subissons, sans toujours bien les apprécier à leur juste valeur.
De plus, depuis quelques années, beaucoup d'entre nous admettent un sentiment "d'accélération du temps" sans pour autant trouver les mots justes pour décrire ce ressenti qui va en grandissant, un peu comme si on sentait la machine s'emballer...

Ainsi, si nous avons, en toute sincérité, envie de transmettre certaines valeurs à nos enfants, certaines vues acquises par expérience personnelle, devons-nous tout de même prêter attention au fait que la société, les moeurs, la communication, certaines révolutions telle que la mondialisation ou la communication instantanée (téléphones portables, sms, mail, messageries, ...) modifient tout le concept relationnel que nous avons connu à l'âge de nos enfants.
De plus, les techniques s'affinant, les métiers eux-mêmes se modifient, les mentalités changent... Bref, pour nous, le monde d'aujourd'hui, même sans avoir atteint un âge canonique, ne ressemble plus à notre monde d'enfance...

Les valeurs morales et humaines tendent aussi à évoluer.
On peut en discuter le côté positif ou négatif, mais la discussion n'y changera rien. On se trouve actuellement confrontés à un sérieux problème concernant la jeunesse, dans lequel on incrimine bien souvent le rôle des parents, les montrant souvent du doigt comme ayant démissionné de leur rôle d'éducateurs...

L'école est en crise, les valeurs de base de respect de l'autre et de sens moral aussi... On a l'impression de patauger dans des mouvances sans repères qui parfois nous effraient...

Nous avons beaucoup encouragé l'individu, le carriérisme, les valeurs matérielles au-delà du sens de l'humain, et avec l'éclatement des familles, les enfants sont devenus parties de "projets de vie", au lieu de "faire partie d'une vie"...
Ainsi, les ayant considéré comme des sortes de "valeurs ajoutées" à des vies bien remplies, ne doit-on pas s'étonner de leur propre perte de repères...
Et comment leur inculquer les mêmes valeurs que l'on nous a inculqué, puisque nous-mêmes y avons été infidèles ?...


Il semble plus que jamais nécessaire de prendre en compte l'époque à laquelle on vit, pour éduquer ses enfants, et non pas de se baser sur des réminiscences de nos propres enfances, des souhaits et rêves que l'on pouvait avoir à leur âge, des envies que nous caressions, des projets que l'on bâtissait, etc...
La transmission, ce n'est pas du formatage qui permettrait d'installer ensuite les programmes qui nous plaisent. L'éducation est partage et échange, écoute et dans la mesure du possible ... compréhension, même si nous pouvons de temps à autre nous sentir comme mis à l'écart sur le banc de touche par des façons d'être et de communiquer qui nous laissent pantois...

S'il n'y a qu'une chose qui puisse être transmise de façon intemporelle... c'est l'amour, non ? ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...