Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 23:27

" Les époques déteignent sur les hommes qui les traversent."
Honoré de Balzac


Ce sont les hommes qui font l'époque, tout en étant entraînés par l'avancement du temps... Sorte de question qui se mord la queue dans la roue du temps... qui passe... comme les hommes, qui ne sont eux-mêmes que de passage...
Les époques déteignent sur les hommes, certes, mais ce sont les hommes qui instituent les plus gros changements... au moins jusqu'à présent...
La nature ayant été détroussée, poussée jusqu'à ses derniers retranchements, peut-être que les changements à venir seront moins dus aux faits des hommes qu'à leur nécessaire adaptation à une époque qu'ils ne parviendront plus à maitriser et à manipuler...
Les limites finissent toujours par se révéler, même lorsqu'il faut aller très loin pour les trouver...

Les changements d'époque sont déterminés de notre point de vue, par les avancées scientifiques et technologiques quand on considère les époques depuis l'apparition de l'homme... mais le temps a existé avant que l'homme vienne s'y prendre les pieds dedans...
Nous considérons des phases espace-temps comme des époques. Chaque changement d'époque correspond à des visions différentes de nos moyens d'exister, et de notre confort d'être. Ces différentes phases, naturellement changent les hommes, puisque nous n'avons guère d'autre choix que de nous adapter aux nouvelles règles proposées, aux nouveaux courants de pensée et de philosophie, que l'on considère à chaque fois comme une sorte de renouveau...
Ainsi les époques déteignent sur les hommes qui n'ont pas été à la source de ces nouveaux virages, mais simples existants devant continuer leurs routes...

Quand nous feuilletons mentalement notre livre d'histoire, nous nous sentons dans un courant de progrès qui nous a sorti du rang de mammifère pensant à l'état d'homme dominant la nature...
Mais qui domine quoi ?...

La vie n'est pas un jeu de domination... surtout si l'on cherche l'harmonie...
Les amérindiens voyaient en la terre, notre mère à tous, parce que sans elle, nous ne serions même pas peu de chose... nous ne serions rien du tout...
Le spectre de sa déchéance hante nos projections futures, et nous commençons à prendre conscience que nous ne pouvons plus jouer ce jeu de rôle idiot, dans lequel l'homme a cru pouvoir se sentir tel un émissaire divin, doté de tous les pouvoirs de vie, de mort et de morale...

Est-ce l'époque qui déteint sur les hommes, quand nous commençons à prendre conscience que l'écologie n'est pas un courant politique, mais bien une nécessité à prendre en compte chacun, individuellement ?...
Est-ce l'époque qui nous fait nous interroger sur le sens de nos vies, et le sens de cette économie mondiale, qui semble perdre haleine ?...
Est-ce l'époque qui déteint sur nous, quand nous comprenons que certains chemins sur lesquels nous nous sommes engagés n'admettront aucune marche arrière possible ?...

Ce n'est pas l'homme qui gouverne le temps, il ne fait que l'utiliser, à des fins plus ou moins louables et morales...
C'est le temps qui gouverne les hommes, comme une sorte de revanche, de défi à notre sentiment de toute puissance. L'homme malgré tous ses progrès, ses inventions, ses réflexions, se recherches éffrénées, ne parviendra jamais à arrêter le temps...

Le temps transforme tout, et laisse partout son empreinte... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...