Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 22:46

" Vous ne sauriez croire avec quelle facilité l'impossible se fait dès qu'il est nécessaire."
Anatole France



L'impossible n'est qu'une vue de l'esprit qui ne distingue pas comment les choses peuvent se faire...

Nous avons besoin de faits, de certitudes et de stabilité, de logique et de raisonnement, de réalité... mais aussi de rêve et de magie, d'espoirs et d'illusions, de miracles et d'impossibles...
Nous ne voyons des choses que ce que notre état de conscience du moment présent nous en laisse paraître... On ne peut pas résoudre un problème qui nous parait insoluble sans changer d'angle de vue. Quand toutes les solutions semblent épuisées, il reste un immense terrain de jeu pour l'invention, pour l'imagination débridée puisqu'on ne croit pas à la résolution du problème : quand nous n'avons plus les limites de la faisabilité, nous pouvons désintégrer notre réalité et notre problème pour le transposer dans un monde fou qui accepte tous les possibles...

C'est cette désintégration de nos frontières qui permet à la créativité de trouver des chemins différents, qui donne la liberté de tout oser... puisqu'on met de côté l'enjeu et qu'on s'adonne à l'exercice uniquement parce que l'on est désabusés...
Faire tomber les limitations, c'est s'ouvrir sans plus aucune inhibition, laisser entrer l'extérieur dans nos représentations biaisées et se rendre disponible à toute éventualité...
C'est en changeant la notion de "problème" en une simple "gestion de situation" que l'angoisse et l'inquiétude se font distancer. Regarder la réalité bien en face, savoir qu'elle est difficile, que l'intervention d'un marabout serait fortement appréciée pour conjurer un sort qui menace de nous engloutir... et s'aventurer dans les broussailles de la conjecture et de la condition nous autorise à envisager de multiples façons de réagir...

La situation est parfois autre : l'impossible nous surprend avant même qu'on ait eu le temps de douter de sa probabilité : il vient en s'imposant comme une évidence... On met cela sur le compte de la chance ou du hasard. On ne sait pas comment cet impossible a été rendu possible, mais en fait... on ne cherche pas trop à connaître le pourquoi du comment... La situation-problème ayant été résolue, les moyens importent peu...
On attend parfois beaucoup de l'impossible... mais finalement jamais trop, car c'est le propre de l'impossible de dépasser nos capacités à le concevoir...
L'impossible est un infini dont l'imagination ne pourra jamais faire le tour...

Quand ayant examiné la situation problème sous tous les angles et que l'on se trouve dans l'impossibilité d'y faire face, nous avons toujours deux choix : le premier est de sombrer dans le désespoir, l'inquiétude ou l'angoisse, le second est de lâcher prise...
Sombrer dans le désespoir ne résout rien, et pire... nous focalise sur la souffrance ou la douleur ou la frustration ou la colère... peu importe quoi d'ailleurs, mais en tous cas sur une négativité qui mine notre capacité à réagir...
Lâcher prise ne résout rien non plus, mais... cela écarte momentanément l'obsession de la situation qui nous a envahie. Laissant de côté le problème, on se recentre sur soi, sur ses aspirations, sur ses besoins, ses envies, ses rêves, ses espoirs... On passe en revue tous les possibles dont on rêve, et ce focus sur des choses qui nous motivent positivement, sans que l'on s'en aperçoive... nous apporte un autre regard...

Lâcher prise c'est oublier sa volonté de contrôler, c'est accepter de ne pas tout maîtriser... Et quand on accepte cela, alors des solutions qui nous semblent "extérieures" se présentent spontanément. Quand nous ne sous sentons plus l'entière responsabilité de notre devenir, mais que nous laissons une part, pour l'inconnu qui régit toute vie humaine au cours de son itinéraire, alors nous permettons à cet "inconnu" de se manifester...
C'est l'impossible qui frappe à notre porte pour s'inviter au dessert...

La nécessité nous aide à nous surpasser dans tous les domaines, tant physiques, psychiques qu'émotionnels... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...