Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 23:40

" Les mots sont comme des sacs, ils prennent la forme de ce qu'on met dedans."
Alfred Capus (... **** ...)




Bien que les dictionnaires s'emploient à définir le sens des mots, afin d'en asseoir un sens clair pour tous, ce but ne peut pas être parfaitement atteint. En effet, c'est un peu comme prendre les lettres une par une : ce sont des signes au graphisme arrêté nous permettant leur identification, elles ne prennent pleinement part à leur fonction qu'en se retrouvant assemblées dans des mots...
Les mots, seuls, ont un sens défini, mais c'est leur agencement à l'intérieur de phrases, qui leur confère une autre dimension...

Les mots sont outils de langage pour communiquer, autant que supports émotionnels. Mais on ne peut guère évaluer la distance entre le sens mis au départ de leur voyage d'expression, et le sens reçu à l'arrivée de leur transmission... car chacun voit et comprend dans les mots ce qui résonne en son for intérieur... Les mots voyagent dans des contextes tellement différents, traversent nos mondes, et s'arrêtent là où on les reçoit... comme des vagabonds de fortune, qui acceptent refuge et hospitalité dans l'attente de chacun...

Les mots sont caméléons, ils gardent leur orthographe mais changent leur dimension en se posant sur nos émotions, nos représentations et nos conceptions... Ils prennent la couleur du temps, de l'instant et se mimétisent sur nos états du moment...
Au-delà de leur existence syntaxique propre, ils esquissent une seconde vie, indépendante de toute grammaire, dans laquelle chacun met la forme et la force qu'il désire...

Les mots sont aussi des sacs dans la mesure où l'on glisse en eux, beaucoup plus que leur seul sens premier... Les poètes en savent quelque chose, quand de quelques images, ils nous emportent bien plus loin que la calligraphie de vocables, par des métaphores ou des allégories, qui nécessitent parfois d'y réfléchir à deux fois pour en comprendre l'envolée... et dont le sens peut aussi rester incertain ou confus, libre à chacun de nous d'y relire à deux fois, pour tenter d'élucider le mystère de leur juxtaposition...

Les mots peuvent aussi être délibérément écrits de façon à s'autoriser de multiples interprétations... Le choix du contenant est important : deux synonymes ne sont pourtant jamais identiques. La justesse du sens est fatalement marquée par le choix du vocable, plutôt qu'un autre... mais les nuances que comportent chacun d'eux ne sont pas toujours aussi explicites à première vue...

Il y a aussi toute cette catégorie de "mots outils" qui changent toute la portée d'une phrase... D'un "toutefois", d'un "jamais" ou d'un "peut-être", on peut transformer radicalement le sens d'une sentence...
Les mots exhalent une certaine magie, par leur capacité à nous entraîner dans des dérives de pensée abstraite et d'imagination fertile... Locomotion facile pour esprit en demande... Déplacement parfois dangereux pour pensée volatile... Aventure intérieure pour qui veut se laisser tenter...

Les mots sont comme des sacs, oui... des sacs de voyage... Quel beaux bagages, non ?... ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Lo - dans Mentir...
commenter cet article

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...